Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Le Fonds Montagnon s'installe au musée 2017 à Nevers - Nievre / Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceNievre  J'annonce 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 26/06/17 | Vues : 52


Le Fonds Montagnon s'installe au musée 2017 à Nevers / Nievre

Du 1er mars au 21 décembre 2017 à Nevers.

La manufacture du Bout du Monde fondée en 1648, sise 10 rue de la Porte du Croux, est l’une des plus anciennes faïenceries de Nevers. Tout d’abord appelée Le Logis Saint-Georges puis rebaptisée Le Bout du Monde. Maîtres-faïenciers, tourneurs, décorateurs se sont succédé en perpétuant la tradition de ce savoir-faire neversois. Au XIXe siècle, la faïence est concurrencée par la porcelaine, l’activité faïencière à Nevers se décline ; malgré tout, le 1er janvier 1875 Antoine Montagnon, alors gérant d’un magasin de tissus (rue de Rémigny à Nevers), et intéressé par la faïence, décide de racheter au faïencier Henri Signoret, Le Bout du Monde.

Particulièrement brillant dans ses créations, il perfectionne les outils et techniques, rachète les équipements et le fonds d’autres faïenceries comme l’Ecce Homo, Bethléem puis la manufacture de L’Autruche en 1878 et 1882 . Il parvient ainsi à relancer la fabrication de la faïence de Nevers. En 1876, il reçoit un diplôme de mérite à l’exposition de Philadel'hie. En 1878 et 1889, Antoine Montagnon présente des pièces spectaculaires aux Expositions Universelles  de Paris, récompensé par la médaille d’or.

Le 1er janvier 1899, son fils cadet, Jean-François-Gabriel Montagnon reprend l’affaire jusqu’en 1937 . Il réalise des pièces complexes et originales en améliorant les techniques tout en conservant les traditions familiales.

Puis vient au tour de Jean-Hubert-Marie Montagnon de prendre la direction de la manufacture. Il agrandit le champ des formes en créant de rares pièces d’inspiration Art déco et redécouvre le fameux émail bleu de blanc fixe en le rendant plus profond. Il élargit également la gamme des émaux. Le maître-faïencier est membre de différentes Sociétés savantes, littéraires et publie plusieurs ouvrages.

En 1978, son fils Gérard Montagnon reprend la manufacture et perpétue la tradition et le travail de cette dynastie d’artistes jusqu’à cet été 2015 . La manufacture ferme définitivement ses portes, laissant derrière ses vitrines, une collection importante tant par sa richesse que par sa création.

Mais les Neversois, soucieux de préserver leur patrimoine local, se sont mobilisés activement en participant au financement de cette acquisition. Celle-ci est constituée de 31 pièces d’Antoine Montagnon ; 6 oeuvres de Gabriel Montagnon, 16 créations de Jean Montagnon puis 14 faïences de Gérard Montagnon. Désormais ces faïences historiques sont inscrites à l’inventaire du Musée de la Faïence et des Beaux-arts, contribuant ainsi à l’enrichissement de ses collections.

Cette collection est complétée par un don de M. Gérard Montagnon, composé de matériel, d’archives historiques, de croquis, d’aquarelles, de documents matrices et d’objets en cours de réalisation.

Vous pouvez découvrir ou redécouvrir le travail de ces quatre générations de maîtres-faïenciers, dans les salles d’expositions du musée et durant toute l’année 2017.
Enregistrement : EMAIL

Musée de la Faïence et des Beaux-arts

16 rue Saint-Genest 58000 NEVERS




Compléter / corriger
Poster vidéo / photo
Promotions

Le Fonds Montagnon s'installe au musée 2017 à Nevers  - 16 rue Saint-Genest 58000 NEVERS